En plus de l’eau et des macronutriments (glucides, lipides, protéines), les aliments contiennent des matières minérales.

Les minéraux sont des substances essentielles à notre organisme.
Souvent appelés simplement minéraux, ces éléments tirés de la terre sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme en participant à de très nombreuses réactions chimiques dans le corps. On les classe en deux catégories : les minéraux majeurs et les oligo-éléments.

Les minéraux majeurs ou macroéléments sont le calcium, le chlore, le magnésium, le phosphore, le potassium et le sodium. Ils sont nommés « majeurs » car représentent une part important du contenu de l’organisme, un homme adulte sain va par exemple contenir dans la structure de son squelette plus d’1kg de calcium.

Les oligo-éléments ou éléments traces comprennent le fer, le zinc, le manganèse, le molybdène, le cuivre ou encore le sélénium. Ils sont dit « traces » car présents dans le corps en très faibles quantités et ce sont ces quantités infimes qui suffisent au bon fonctionnement de l’organisme.

Les besoins quotidiens en minéraux varient d’un individu à un autre selon de nombreux facteurs : son sexe et son âge, ses activités physiques et intellectuelles, son état de santé, son état physiologique (la croissance, la grossesse, l’allaitement, la ménopause), ses habitudes alimentaires ou son état de stress.

Les éléments minéraux représentent environ 4% du poids corporel, mais interviennent dans une large gamme de fonctions importantes :

  • Certains permettent de fabriquer les protéines et de transmettre l’influx nerveux ;
  • Certains agissent sur la minéralisation du squelette ou le contrôle de l’équilibre de l’eau, d’autres au niveau des systèmes musculaires, nerveux ou immunitaires ;
  • Ils sont aussi impliqués dans le fonctionnement des systèmes enzymatiques et hormonaux ;
  • Les minéraux peuvent avoir une action sur l’activité cellulaire, une action anti-oxydante (intervention dans les réactions métaboliques de neutralisation des radicaux libres) …

Certains d’entre eux, sont eux-mêmes vitaux comme le fer, constituant essentiel de l’hémoglobine responsable du transport de l’oxygène dans le sang.

L’essentiel sur le manganèse

Le manganèse contribue à un métabolisme énergétique normal. Il participe aussi à la formation normale de tissus conjonctifs.

Aliments riches

Le manganèse est très présent dans tous les aliments d’origine végétale. Les viandes, poissons et œufs sont par contre plus faibles en manganèse.
Le manganèse est présent dans tous les aliments et souvent ajouté dans l’industrie pour leur conservation.

Aliments riches en manganèse, pour 100g*Teneur en manganèse
Légumes secs0,42 mg
Champignons crus0,061 mg
Amandes2,32 mg
Fruits de mer (aliment moyen)0,3 mg
Lentilles cuites0,427 mg
Pousse de soja0,188 mg
Noisettes5,82 mg
Pommes de terre cuites à l’eau0,094 mg
Chocolat noir 40% de cacao0,629 mg
Huîtres0,379 mg
Foie de veau cuit0,286 mg
Riz complet0,85 mg
Germe de blé11 mg
Pain complet1,22 mg

En savoir plus sur le manganèse

Le corps contient 10 à 20 mg de manganèse dont la plus grande partie est stockée au niveau des os. Le manganèse est un oligo-élément qui reste peu étudié. On sait que sur les 3 à 4 mg apportés quotidiennement par l’alimentation, seul un faible pourcentage est absorbé. Les fonctions essentielles du manganèse reposent sur sa participation à quelques enzymes et éventuellement à leur activation.

Rôles

Le manganèse contribue à un métabolisme énergétique normal.
En étant associé à la superoxyde-dismutase (enzyme impliquée dans la lutte contre les radicaux libres), le manganèse contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.
Il aide au maintien de l’ossature.
Le manganèse contribue à la formation normale de tissus conjonctifs.

Besoins

Besoins journaliers : 2 à 3 mg pour un adulte.

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr.
Partager sur Facebook'